Quelques questions et réponses utiles à propos du mariage

Y a-t-il un droit du mariage dans l’Église ?
Le mariage est un sacrement, mais il est aussi, dans son histoire, une forme de « contrat ». Un ensemble de règles régulent donc la préparation, les conditions de la célébration et la vie dans le mariage.  Le code de droit canonique de l’Église dispose l’ensemble de ces droits et devoir.

Qui peut demander à l’Église de se marier ?
Le sacrement du mariage s’adresse aux baptisés catholiques, homme et femme, qui désirent fonder leur famille.

Je ne suis pas baptisé, puis-je me marier à l’Église ?
Le mariage étant pour l’Église un sacrement, l’un des futurs époux au moins doit appartenir à l’Église catholique. Si son futur conjoint n’est pas chrétien (non baptisé) ou s’il appartient à une autre confession chrétienne (s’il est protestant ou orthodoxe par exemple), une demande de dispense (sorte de dérogation) peut être demandée au cours de la préparation si les conditions le justifient. Parlez-en à un prêtre dès le début de votre démarche.

Quelles sont les conditions pour pouvoir se marier ?
Pour que le mariage puisse être célébré validement il faut que les époux soient majeurs, libres, responsables et consentants. Ils doivent être baptisés (au moins l’un des deux), et être d’accord avec les éléments du mariage que l’Église considère comme fondamentaux.

Quels sont les fondements du mariage chrétien ?
Au moment de se marier, les époux doivent être totalement libres (ne subir aucune pression directe ou indirecte), ils se promettent une fidélité totale pour toute leur vie. Ils acceptent les enfants qui naîtront de leur union qu’ils élèveront dans la foi selon l’Évangile du Christ.

Quelles sont les démarches à effectuer ?
Lorsque vous avez décidé de vous marier, vous devez prendre contact avec la paroisse de votre domicile. Elle accueillera votre demande et vous proposera un parcours de préparation au sacrement. L’Église prend très au sérieux votre démarche et veut vous accompagner le plus possible. Cette préparation demande donc un certain temps (entre 6 mois et un an). En fonction de votre situation, le prêtre vous indiquera les modalités pratiques.

En quoi consiste la célébration ?
La célébration du mariage comprend toujours un temps de lecture de la parole de Dieu,  l’échange des consentements entre les époux , l’échange des alliances et la bénédiction nuptiale. Si vous le souhaitez et si cela est important pour vous, vous pouvez demander à ce que l’eucharistie soit célébrée pendant votre mariage.

Qui peut être témoin à mon mariage ?
Pour être témoins de mariage il faut être majeur et être capable d’attester avoir entendu l’échange des consentements. Il n’est donc pas besoin d’être baptisé. Il faut au moins deux témoins. Vous pouvez en prendre plus, mais 4 reste en général un maximum.

2018-01-29T11:31:08+00:00 3 janvier 2017|Mariage|Commentaires fermés sur Questions/réponses

Le baptême