Le droit de l’Église demande à ce que tout chrétien puisse célébrer le sacrement de la réconciliation au moins une fois par an, autour de la fête de Pâque qui commémore la résurrection de Jésus. Mais la tradition chrétienne recommande de se confesser avant les grandes fêtes pour mieux les vivres : Noël, Pâques, Assomption, Toussaint… Cette régularité permet de faire le point régulièrement dans sa vie et de recevoir à chaque fois l’aide de Dieu.

Mais la seule règle à laquelle il faut se tenir est celle-ci : « Il faut demander et recevoir le sacrement quand on en a besoin ».

2018-01-29T11:29:37+00:00 2 janvier 2017|Confession|Commentaires fermés sur Quand faut-il se confesser ?

Le baptême