Quand la maladie frappe, on se retrouve souvent désemparé. Lorsque le corps est perturbé dans ses fondements, vers qui se tourner ? Nombreux sont ceux qui face à une maladie grave ou un accident avec des conséquences lourdes se sentent sur une corde raide. La fragilité de l’existence est mise à rude épreuve. Dans ces épreuves, le corps n’est pas le seul affecté, c’est l’être tout entier qui souffre. Le sacrement de l’onction des malades rejoint l’homme au cœur même de sa souffrance pour lui communiquer l’aide et l’amour de Dieu, lui qui ne reste pas indifférent à nos tourments. Longtemps pratiquée à l’article de la mort, l’onction des malades a souvent eu une mauvaise réputation. Aujourd’hui, ce sacrement permet de reprendre force pour affronter la maladie et l’épreuve en s’appuyant sur Dieu et sur la communauté des frères en Christ.

2018-01-25T08:53:27+00:00 5 janvier 2017|Onction des malades|Commentaires fermés sur Onction des malades

Agenda

  1. Fête paroissiale

    5 mai de 11 h 00 à 19 h 00
  2. Conférence « Vatican II »

    12 juin de 20 h 00 à 22 h 00
  3. Pélerinage à Lourdes

    30 juin à 3 juillet

Le baptême

63159dcaf90430eed49c0074e77057b7tttttttttttttttttt